Nos racines historiques

Le pensionnat de jeunes filles au débtu du XXème siècle

 

L'école et le collège Jeanne d'Arc ont de profondes racines historiques sur lesquelles repose l’esprit de notre établissement.

 

Au XVIIème siècle, Hélène, dame de Surgères, fille de Charles de Fonsèque, et nièce d'Hélène de Surgères, chantée par le poète Ronsard prend la décision de fonder une école pour les filles peu de temps après la création d’une école de garçons. Au siècle suivant, l’école Jeanne d’Arc est placée sous l’instruction des sœurs de Saint Vincent de Paul. Ces sœurs demeurent à Surgères plus de deux siècles, jusqu'en 1919, dispensant gratuitement l'enseignement aux petites surgériennes. Les premières salles de classe sont aménagées dans le couvent des sœurs, proche du presbytère. Puis après la Révolution l’école est transférée à l’emplacement de l’actuelle Poste de la Ville.

 

En 1884, grâce à un legs, les sœurs de Surgères installent l’école Avenue Saint Pierre (adresse actuelle). Une chapelle, un cloître et un bâtiment à étage voit le jour pour abriter les salles de classe. Les religieuses font alors gratuitement la classe à 120 élèves.

En 1919, ce sont des institutrices laïques qui relancent les cours après le départ des Sœurs de Saint-Vincent de Paul. C’est lors de cette période que sont organisées les premières kermesses de l’école paroissiale, qui, au fil des années, vont devenir la grande fête surgérienne de l'année, avec ses défilés de chars monumentaux puis ses reconstitutions historiques somptueuses.

 

Durant la guerre 1939-1945, la réquisition de la majeure partie des locaux par les Allemands oblige les élèves à se replier dans une partie de la maison qui sert jusqu'ici au logement des enseignantes ; là, faute de place,  les écoliers, par petits groupes, à tour de rôle,  plusieurs fois par semaine, recevoir un enseignement quelque peu.... condensé.

 

La guerre passée, l'école grandit..... On rouvre des classes, on recrute des enseignantes, on accueille des garçons, on ouvre un collège qui, à ses débuts, compte 10 élèves avec un professeur unique. Pour faire face à l'augmentation continuelle des effectifs, on installe des bâtiments préfabriqués, on construit le bloc collège, on fait l'acquisition d'immeubles voisins.

 

En 1955, les sœurs de la Providence de la Pommeraye (Maine et Loire) prennent la direction de l'établissement et contribuent largement à sa renommée et à son essor. Progressivement les sœurs laissent la direction à des enseignants laïcs, masculins ou féminins.

 

Aujourd'hui l’Ensemble scolaire Jeanne d'Arc, grâce à la volonté, au savoir-faire et à la foi de la communauté éducative: enseignants, parents d'élèves et gestionnaires, grâce à l'aide financière apportée par l'Etat et par la Ville de Surgères, est un établissement vivant et dynamique : un établissement bien présent dans la cité, ouvert au monde, qui entend affirmer son caractère propre d'établissement scolaire catholique, tout en accueillant tous les enfants, sans distinction de religion – ou de non religion - et qui se veut, dans le plus grand respect des enfants et des jeunes, au service de leur développement intellectuel, humain et spirituel.

 

Merci à M. BOUIN pour cette monographie de l'établissement.

Comment nous joindre

Etablissement Privé Catholique

Jeanne d'Arc
1 Avenue St Pierre

17700 Surgères

Secrétariat :

Téléphone : 05 46 07 02 03 
Email : secretariat@jeannedarcsurgeres.fr

 

Vie scolaire :

Téléphone : 05 46 07 50 74

Email : viescolaire@jeannedarcsurgeres.fr

Heures d'ouverture du secrétariat

Le secrétariat est ouvert :

du lundi au  vendredi 

de 8h00 à 12h30 et

de 13h30 à 17h00

 sauf mercredi (16h00)

Nous trouver

Administrateurs du site

Yasmine LABROUSSE

(Professeur d'histoire,géographie et E.M.C)

Mathieu AUPETIT-PAULY

(Professeur de Technologie)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Etablissement Jeanne Darc